Les eleves du lycee francais se rendent a newham Sixth Form Collge

Le 23 mai, nous avons fait une seconde  rencontre entre le Lycée Charles de Gaulle et Newham Sixth Form College. Cette fois-ci, nous sommes allés voir leur école, un grand lycée d’environ 2500 élèves. Voici un reportage de notre visite.

Nous sommes allés au collège en métro à partir la station de South Kensington à Plaistow et avons ensuite pris le bus.

 

Nous sommes ensuite arrivés à Newham à travers des portails. La première impression que nous avons eue est que lycée est beaucoup plus avancé technologiquement : les élèves n’ont pas de carnet de correspondance, mais des petites cartes magnétiques. Ils s’en servent pour entrer et sortir du college et pour entrer dans les bâtiments. Nous avons commencé notre visite dans un hall en attendant Hassan, le professeur de français et de sciences économiques.

 

Nous avons ensuite fait une visite du lycée. Les couloirs et les salles de classes sont regorgés d’affiches et de posters qui rappellent aux élèves les comportements à avoir au sein de l’établissement et notamment l’importance de la ponctualité, mais aussi exposent tous les clubs et activités disponibles pour les étudiants. Dans toutes les salles sont affichés des posters qui énoncent les British values.

 

Hassan nous a montré l’endroit où il travaille le plus souvent : la section Business, et avons visité une salle de classe.

This slideshow requires JavaScript.

Ensuite, nous sommes allés dans le bâtiment principal et avons vu des salles que nous ne trouverons jamais dans un établissement scolaire français : une salle de pratique de la religion et un café.

Suite à cette visite, nous sommes allés en A60 voir Diane, la professeure de français qui était en train de donner les derniers conseils à ses étudiants avant leurs examens. Nous sommes ensuite allés en salle informatique rédiger des articles. Malheureusement, nous n’avons pas vu Mehk ni Aisha  car elles étaient en examen. Charlotte, Hassan, Gloria et Halima ont discuté ensemble des projets du futur et de la vie à l’université.

IMG_8170

Les différences que j’ai notées sont la cafeteria dans la cour et la salle « multi-faith » ; par ailleurs les cours durent 1h30 avec des récréations de 20 minutes (au lycée français, nous avons des plages de 55 minutes). Newham Sixth Form College  est construit sur un seul étage (ou dans certains bâtiments sur deux) : les élèves n’ont pas besoin de monter 68 marches comme au LFCDG !!

 

Billet rédigé par Martin de Montille, éleve au lycée francais Charles de Gaulle

French boy accused of stealing cigarettes in London (1916)

Name William Simon
Age 15
Gender Male
Residence area Wandsworth
Accused of… Stealing 15 cigarettes
Nationality French
Where? British American Tobacco company Ltd
When? 20th June 1916
Where was he judged Children’s court
Number of witnesses One
Sentence Recognisance of 40s. For defendant to come up for judgement if call upon within 6 weeks.

Reference: Chelsea News and General Advertiser, 30 June 1916

A  French boy by the name of William Simon was  caught stealing 15 cigarettes in the offices of the British American Tobacco Company LTD. The French teenager’s only defence was that it was only the second time he stole from the director’s office. His mum also defended him by saying he was an angel.

Post written by Léonie, Juliette and Enora (lycée francais Charles de Gaulle).

French boy playing truant in London streets (1916)

Name: Roger  Mauroux (pronounced               Age: 13 years
ʁɔʒe moʁu in phonetic language)
                                                                        Gender: male
Nationality: French
Address: 6 Sutherland Place, Victoria, London
Family background: father: soldier in France; step-mother: in France;
guardian is the 75 year old mother of the step-mother’s prisoner; she is unable to look after him. Roger is mostly likely victim of a family crisis.
School situation: is schooled at a French refugee school
(maybe the French lycee) but plays truant and witness
thinks he should be put in a school where he could be
taught discipline.
Place where tried: children court

Accusation: wandering at Wilton Road in Pimlico

Witness: William John Coutson School officer and a lady from the French consulate.Reference: Chelsea News and General Advertiser, Friday 28 January 1916

 

Post written by Antoine and Marc, students in 6eme at the Lycée francais Charles de Gaulle.

Eglise Notre Dame de France à Londres

1 - Protestand and Catholic french churches in London
The Graphic, December 1922

Cet article de la Chronique de Londres a été publié  le samedi 25 Décembre 1915 (journée du poilu et Noël). C’ est une annonce  pour la société catholique de Notre Dame de France à Londres. L’église se trouve à 5, Leicester ace, Leicester square. L’annonce donne des informations sur le service (pour les adultes) et sur l’école du dimanche (pour les enfants). Puis, l’on donne plus  de détails, mais cette fois-ci sur les baptêmes et les mariages. Finalement l’on parle du catéchisme et de l’école dirigée par Notre Dame de France à Londres. L’école de garçons se trouve à 34, Lisle Street et l’école de fille et la classe enfantine se trouve à 16, Leicester Square.

 

 

Billet rédigé par Marc Roberts 6ème1 au Lycée Français Charles de Gaulle.

Avis de recherche dans «La Chronique de Londres »

On recherche:

   Jean Janssens, grenadier réformé belge, classe de 1906, compagnie 2/3, habitant Uccle (Vert-Chasseur).

Ecrire à Jean D’Haese, caporal grenadier belge 5/2, interné au camp d’Harderwijk , Hollande.

Transcription : (English)

We are searching for

   Jean Janssens, Belgian reformed grenadier, 1906 class, company 2/3 capita Uccle (Vert-Chasseur).

Write to Jean D’ Haese, Corporal Belgian grenadier 5/2 , interned in the camp of Harderwijk , Holland.

A mon avis, c’est la famille ou des amis de ce soldat qui on mis cette annonce pour essayer de localiser leur proche, et éventuellement recevoir de ses nouvelles. Mais le nom de famille du soldat est différent du nom de la personne a qui il faut écrire si on a des nouvelles du perdu donc on peut supposer que cette personne est un ami ou collegue du soldat. Il y en a plusieurs de ces annonces dans plusieurs journaux à Londres, francophones et anglais. La Premiere Guerre Mondiale a été sombre, et nous a laissé avec des milliers de morts, beaucoup de blessés, et un chiffre important de disparus.

Billet rédigé par Ghazi Zein, 6ème1, Lycée Français Charles de Gaulles, Londres.

 

 

 

Quelques services français (ou attirant la population francophone) a Londres en 1916

 

Appartements meublés – H WARD & CO – Oxford Circus
Blanchisseries – J. VERNIER & CO – Fitzroy Square
Bijouterie – MAPPIN & WEBB – Oxford Street
Charcuterie – J. LAUNAY – Charing Cross
Cigarettes – VALLORA
Corsets – Maison Soum Ltd. – Regent Street, Brompton Road
Dentiste – Dr. F Walton – Southampton
Epicerie – J BOURBON – Oxford Street
Montres – La Montre Ingersoll
Restaurants Français
– Hotel Restaurant de la Tour Eiffel – Tottenham Court Road
– Abrahamsons – Oxford Street
Tailleur – Léon Canonne – Piccadilly Circus

Map of french shops in London 1916

 

Comme on peut le voir d’apres les adresses et sur la carte, tous ces services étaient situés au centre de Londres autour de Soho, ils étaient donc facilement accessibles .

Les emplois de notre liste montrent que la plupart des services étaient indispensables à la vie quotidienne (nettoyage par exemple) et facilitaient la vie des Français émigrés. En 2016, ces servcees existent toujours en 2016 (on  peut penser au centre médicale a Hammersmith, a la Librairie La Page, aux épiceries spécialisées en produits français sur Bute Street).

Néanmoins, certains des services proposés en 1916 sont démodés de nos jours, par exemple les fabricants / vendeurs de corsets et les tailleurs sont rares.

Aujourd’hui, l’essor des services français est surtout concentré au quartier de South Kensington, dû au Lycée Français qui s’y trouve.

Halima (Newham Sixth Form College) & Léonie (lycée francais Charles de Gaulle)